Alors, comme ça, un cas type de Risque naturel, dîtes-vous ? Format mini, mais Risque tout de même, classé dans la catégorie, intempéries…

Imaginez : un arbre, plus précisément, un pin avec une circonférence du tronc au plus près du pied, pas loin des 2 m. Plus de 25/30 m de haut. Mais, simple estimation ! 

Belle envergure…

Et que lui est-il arrivé ? Il est tombé, je suppose ?

Oui. Sous une forte poussée du vent. Il y a une quinzaine de jours, un Mistral soufflant à une vitesse de l’ordre de 100/120 km à l’heure, l’a brisé. Impressionnant… Je vais mettre l’image sur la page Risque Majeur, je fais quoi ? de Facebook.

Et où était-il ?

À 10 petits mètres de mon lieu d’habitation. La maison a été touchée. L’expert va passer. Mais, je voulais ici, venir saluer une équipe qui est intervenue en quelques heures, sitôt notre appel reçu, après que, ma femme et moi, ayons constaté la rupture d’un câble électrique, reliant la maison au reste du monde. Je veux parler des hommes d’EDF… enfin d’ERDF…

En fait, vous voulez dire Enedis…

Oui, sûrement. On finit par ne plus s’y retrouver, dans tous ces mouvements marketing et organisation.

Mais c’est vrai qu’on parle toujours des pompiers et de leurs interventions rapides, le plus souvent courageuses et qu’il faut soutenir et remercier. Toutefois, on a tendance à oublier le travail magnifique d’équipes de terrain, dont naturellement, celles d’Enedis. Quand, après des tempêtes, des inondations soudaines ou autre événement, ces hommes viennent réparer, remettre en état, qu’il fasse une chaleur accablante ou un froid polaire, dans des positions délicates, suspendus après ces poteaux de béton ou d’acier, exécutant un travail de précision, c’est là où on peut dire “chapeau” ! 

Ce qui m’a frappé, lorsqu’ils sont arrivés, c’est la proximité immédiate qu’ils savent établir. Ils savent qu’ils sont attendus, avec malgré tout, un stress, une anxiété qu’ils décèlent aussitôt. Et l’auto-contrôle, le pragmatisme qu’ils montrent, rassurent dans l’instant. En peu de temps, ils mesurent la situation, en peu de mots, ils expliquent ce qu’ils vont faire, en peu de gestes, ils démontrent leur efficacité. Humains, talentueux, ce sont de grands professionnels. Un merci à eux, mais aussi un merci aux personnels en amont, ces relais indispensables qui reçoivent l’appel, entendent, organisent, restent à l’écoute. J’aime.

Il fallait le dire, c’est dit !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre