Les médias me fatiguent…

Que vous ont-ils encore fait, mon cher Gipeurien ?

Une montée des températures se prépare et les voici déjà en train de parler de canicule…

Ils n’ont pas complètement tort : en gros, des moyennes de 30/33° – parfois + – annoncées le jour pour des températures qui ne descendent pas sous les 20° la nuit, avec de telles prévisions, on y est… Et si je dis « en gros », c’est que des chiffres de canicule seront établis de manière différente, selon que vous êtes  installé dans le Sud-Est ou dans le Nord ou à Lyon ou à Niort…

J’admets volontiers que les calculs soient savants, mais, j’affirme, qu’en terme de langage, on parlera de canicule possible, simplement à partir de trois jours pleins et continus, tous, avec des résultats identiques !

Vous pinaillez un peu, là, non ?

Pas du tout, Hon’Sépa, pas du tout. Les experts ont défini ce qu’était la canicule. Alors, retenons la définition établie, rien que la définition et arrêtons d’effrayer les gens avec des mots fourre tout, employés en dépit du bon sens. Nous sommes sur un coup de chaud – au passage, lui-même, différent du coup de chaleur – donc tenons-nous-en, les uns et les autres, aux appellations contrôlées, correspondant à la réalité de la situation… Eh bien, dîtes quelque chose Jefékoa !

Je vous écoute avec la plus grande attention, simplement il me semble que la Vigilance Orange Canicule, a été lancée pour le département du Rhône…

… le 69…

… il est toujours bon de faire un petit rappel des connaissances… et c’est Météo France qui en est à l’origine…

Oh, évidemment, pas question de toucher à vos petits camarades journalistes…

Allons, allons… je vous ai connu meilleur, dans l’argumentation !

Mais, j’ai raison… Admettez quand même que, certains exploitent le terme canicule, comme si le la décision de Météo France concernait la France entière… Eh bien pour moi, il y a un coup de chaud annoncé et n’en faisons pas des pataquès avec une situation ramenée, par le principal émetteur, à un unique département…

Bon, nous retenons donc, qu’un coup de chaud, non seulement, n’est pas un coup de chaleur, mais, de plus, n’est pas une canicule. Leçon apprise, chef !

Au fait, c’est quoi le coup de chaleur ?

Oh, Hon’Sépa, où avez-vous la tête ? C’est quand l’organisme ressent une montée soudaine de température et un dérèglement fonctionnel – cardiaque/respiratoire – lors d’un effort physique en plein cagnard. Cela dit, ce n’est pas une insolation, ne pas confondre… 

Et une insolation, c’est quoi ?

Oh, non, ça suffit, maintenant…

Sur ce, n’oublions tout de même pas de boire…

De l’eau et régulièrement !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre