Cette fois, on y est. Mais, c’est quoi ce travail ?

De quoi voulez-vous parler ?

Du temps, bien sûr ! Alors, je sais ce que vous allez me dire : ne pas confondre climat et météorologie. Ce à quoi je vais vous répondre que ce n’est pas courant que le temps saute une saison en 48 h…

C’est vrai qu’il y a deux jours, on se croyait en été et qu’aujourd’hui, l’hiver est en cours d’installation…

Pour combien de temps ?

Pas trop longtemps, si j’en crois les ingénieurs spécialisés, mais je n’affirmerais rien… 

On voit bien que, globalement, sur l’ensemble de la planète, ça part dans tous les sens : la puissance des cyclones, la poussée des océans, la fonte des glaces aux pôles comme en montagne, la succession des tempêtes et leur intensité, les mouvements de terrain, etc. La terre change, du moins elle évolue et, pas dans le bon sens…

Sans oublier l’essentiel, les températures. Elles ont une forte tendance à la hausse un peu partout dans le monde et, ainsi, représentent la figure de prou du réchauffement constaté, même si le yoyo auquel elles jouent est aussi à relever ! 

Le tout, dans la durée… 

C’est simple : la température moyenne à la surface du globe, a augmenté de 1° de 1901 à 2012…

D’où le réchauffement dont je vous parlais, malheureusement essentiellement dû aux émissions énormes de gaz à effet de serre. Ceci a été dénoncé par les climatologues qui remarquent, par exemple, que la concentration des plus hautes températures sur l’hémisphère nord, est concentré dans les 30 dernières années ! Et ce n’est pas tout, : sur l’ensemble de la planète, ont été relevées les températures les plus chaudes, sur des durées plus longues, depuis le début de notre siècle…

Celui-ci, le XXI ème ?

Exactement. Les eaux tropicales ont vu leur température, subir une augmentation moyenne de à 1,2° au cours du XX ème siècle, avec, à la clé, un blanchiment des récifs coralliens, dès 1997. En 1998, le fameux El Nino a entrepris de participer a accentuer fortement la chaleur océane, d’où la montée en puissance des cyclones actuels, depuis une petite quinzaine d’années et leur cycle rapproché, sur l’ensemble du globe. D’ailleurs, on l’a vu il y a peu, jusqu’en Méditerranée !

Ça promet, pour les années à venir !

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre