Trump me semble être dans un état d’hallucination avancé…

Sur quel sujet ?

Le climat. Pour sortir de la COP 21 et relancer des projets insoutenables par l’application de techniques passéistes, comme l’exploitation du charbon, il faut tout de même être sous l’emprise de drogues psychédéliques sévères !!!

Mauvaise nouvelle pour le Monde !

Il veut faire tourner à fond, l’industrie américaine et à n’importe quel prix. Donc, tous les moyens sont bons ! Le problème, c’est que les États-Unis sont un des plus gros pourvoyeurs de CO 2 au monde, avec la Chine et quelques autres. Or, quand l’un renonce à ses engagements – les States – l’autre – la Chine – réduit drastiquement ses productions désastreuses, au prix d’arrêts d’industries en centre villes ou de restructuration de bâtiments, à l’aide d’énergies plus propres. Mais, entre les deux, ce que je vois de positif, c’est qu’un phénomène nouveau persiste, à savoir l’attention portée par de nombreux Pays, à ce que notre bonne vieille Terre, s’allège de tous les dégâts réalisés par l’Homme, depuis le début du siècle dernier, voire la fin du XIX ème…

Et, en tête de cortège, qui qu’est là ? 

Mister President !

Heu, le nôtre, pas l’autre ?

Oui, Monsieur notre Président de notre République Française, Monsieur Macron ! J’aime bien l’idée. Ça a de la gueule de voir la France secouer le cocotier mondial et prendre la main, dans ce combat multinational…

Cela dit, Chirac et ses successeurs, avaient tracé la voie…

Là, après le retrait Trumpiste, on pouvait se poser des questions sur l’avenir de la voie…

Vous pensez au garage ?

Et oui. C’est vrai que le One Planet Summit relance sérieusement l’intérêt sur le travail accompli et, surtout, à accomplir, au niveau planétaire. Même si certains chefs d’États et de gouvernements n’avaient pas cru bon de venir, le parterre était assez impressionnant. Bien joué pour isoler Trump, tout en encourageant le contre-pouvoir, à amplifier le combat, sur le sol américain et les États à se bouger beaucoup plus, partout dans le monde…

Surtout, si l’on ne veut pas une élévation des températures de 3,5°, d’ici à la fin du siècle !

Ce serait énorme en termes de destruction massive…

Que dit le Président ?

Lisez plutôt :

« On est en train de perdre la bataille ». « On ne va pas assez vite et c’est ça le drame. On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas ». « Il faut une mobilisation de tous les acteurs, y compris privés ». « On aura tous à rendre des comptes ». « Depuis l’accord de Paris, plein de sujets ont été abandonnés ou laissés en jachère ». « Ce qui sauvera le climat, ce ne sont plus des grands sommets diplomatiques classiques, c’est une mobilisation de tous les jours, c’est beaucoup plus de transparence, c’est des aiguillons permanents et c’est l’ensemble des composantes de la société ».

Il prend la tête du combat, après avoir annoncé un One Planet Summit, chaque année…

Mauvaise nouvelle pour les États-Unis… 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre