Avant de poursuivre sur le site, voyez, déjà, comment vous pensez vous situer, par rapport au Risque Majeur.

ICI

ICI ou LÀ

La symbolique :

  • dans un . > la personne s’est fermée aux autres,
  • dans un ? > la personne s’entr’ouve aux autres,
  • dans un ! > la personne s’est ouverte aux autres.

Explication :

Bien des lieux à Risque Majeur, sont connus. Les populations locales sont informées. Alors, elles peuvent faire comme elles savent… Ou veulent. Les autres font du mieux possible.

Bien des lieux, en matière de Risque Majeur, ont pour devise, RAS (Rien A Signaler). La plupart des gens pense qu’il ne s’y passera jamais rien. Généralement, ils adoptent le principe du déni de réalité.

Pourquoi ?

Tout groupe, en tout domaine, génère

  • des fatalistes,
  • des sceptiques,
  • des volontaristes.

Chaque groupe partage des systèmes de fonctionnement, de réflexion ou de lobbying. Aussi, chacun, dans son inconscient, par défi ou décision mûrement réfléchie, va s’intégrer dans le groupe de son choix : fataliste, sceptique, volontariste. Selon ses certitudes, ses désinvoltures, ses préoccupations ou convictions.

En résumé, chaque groupe forme un rassemblement d’individus, constituant, par là-même, un point de ralliement pour une famille de pensée.

Proposition :

Clarifions, en donnant un nom à chacun de ces groupes.

Le Fataliste appartient à la famille Gipeurien (il n’y a rien à voir = fermé).
le Sceptique à la famille Hon’sépa (peut-être, c’est à voir = entr’ouvert) ?
le Volontariste à la famille Jefékoa (je tiens à voir = ouvert) !

Il vous reste à choisir votre famille d’accueil. Celle, au sein de laquelle, sans tabou ni retenue, vous vous sentiriez le plus à l’aise.

Gipeurien, Hon’sépa, Jefékoa, toute famille est respectable et doit être respectée. Quelle que soit votre appartenance, vous êtes bienvenu(e).