Vous êtes définitivement fataliste ? Alors, lisez :

plutôt que de bloquer le

I1200

acceptez de croire qu’il y a mieux à faire…

Dîtes-vous qu’un événement peut toujours se produire : la réalisation d’un Risque Majeur.

Ce qui signifie que vous pourriez être pris(e) dans la nasse… que vous pourriez mourir !

Vous pourriez, pour le moins, être touché(e)… vous pourriez souffrir…

Votre réponse fataliste ? Encore la même : relativiser car, pour vous, c’est écrit !

Eh bien, pas forcément. Imaginez, simplement, que les secours aient fait le boulot… Vous échappez au pire !

Penaud(e), vous pleurez un “merci”… Premier mot de la prise de conscience…

Plus tard, vous pourrez avouer que vous n’aviez rien fait pour éviter ça. “Mais, ça, c’était avant…”

Pensez à vous. Mettez toutes les chances de votre côté. Préparez-vous et…

… tournez le dos au fatalisme.

Fatalistes, si vous estimez que le site peut vous permettre de désinhiber quelques unes de vos certitudes, alors, il aura fait le job.