Terre, air, mer, notre Territoire National est protégé.

Encore heureux ! Mais, pourquoi ? Vous en doutiez ?

Non, mais je ne pensais pas que c’était à ce point…

C’est à dire…

Il y a un principe simple à retenir : plus vous intervenez loin de vos frontières, plus vous vous donnez de chances d’éviter toute incursion terroriste ou de bloquer toute autre intention malsaine. L’origine de cette prise de conscience mondialisée, est venue suite à ce qu’ont vécu les américains en 2001. Au-delà du traumatisme, ça a été, pour nombre d’États, le point de départ d’une réflexion et d’une application nouvelles sur leur programme de Défense. Cette démarche, la France l’a bien sûr effectuée. Le résultat le plus marquant, aujourd’hui, est notre présence armée, au Sahel. Si une part importante de l’intervention française, est de soutenir les Pays de la Région, l’autre part est bien de fixer au maximum, les attaques potentielles envisagées sur notre territoire et, plus largement, vers l’Europe. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que nous possédons le deuxième espace maritime mondial, derrière les États-Unis…

Métropole + Outre-mer ?

Absolument. Et c’est une chance pour nous. Mais, en même temps c’est un engagement : assurer aux français – tous les français, de tous les territoires – un maximum de sécurité. Parallèlement, l’espace aérien, est également conséquent. D’où une double application possible des actions sécuritaires. Et, c’est valable bien naturellement en termes de sécurité antiterroriste, mais également en termes de sureté (prévention des actes de malveillance, actes volontaires) de sécurité que j’appellerais humaine (prévention/intervention, face à des événements Risque Majeur qu’ils soient des réalisations naturelles, technologiques ou accidentelles, actes involontaires). Ces espaces, maritime + aérien, sont le bouclier qui enrobent nos territoires.

Ce qui signifie qu’iI y a un relais intérieur…

Évidemment, oui.

Et, qui sont nos veilleurs ?

Les Armées, au principal, Terre, Air, Marine, tous corps confondus (gendarmes, sapeurs pompiers…), qui sont organisées en conséquence et appliquent les décisions du Chef de l’État, Chef des Armées, du Gouvernement et plus largement, des élus qui ont un rôle important à jouer dans l’échelle des décisions. Ensuite, les différents services de la Police nationale, des Douanes, les femmes et hommes qui constituent ce que l’on appelle familièrement, les Services secrets (extérieurs, intérieurs), les policiers municipaux, les personnels de la Sécurité Civile et, ce qui se sait moins, les citoyens eux-mêmes, qui tiennent, sans le savoir, une part de cette mission. Mais il ne faut pas oublier les pays alliés, qui participent à ce mille-feuilles, tout à fait rassurant pour l’ensemble de notre peuple… 

Et de tous ceux qui ont choisi la France, pour y vivre…

C’est mieux en le disant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires