Une Fable ? Monsieur de La Fontaine, version 2019, sort du bois…

Même pas… Plus facile : une histoire vraie !

Notre cher ami Gipeurien, va nous en dire un peu plus, je le sens bien !

Oh, si vous voulez… Ces jours-ci, je repensais à l’histoire que nous évoquions la semaine passée…

Celle du Maire, monté à l’assaut de l’État ?

Oui. Parce que j’ai découvert qu’une jeune demoiselle, elle, s’était attaquée au Monde et à quelques uns de ses représentants !

Rien que ça, vraiment ?

Vraiment. Elle sème, maintenant, la zizanie dans les hautes instances mondiales, sur le climat !

C’est à dire…

Vous vous souvenez de la COP 21, à Paris, et de son succès, en tout cas médiatique ?

Et sur le contenu aussi, soyons honnêtes…

Oui, sur le moment. Après, c’est un peu différent ! Bref, fin d’année dernière, se tenait la COP 24 en Pologne et au jour ultime, les discussions allaient bon train sur la meilleure façon de comptabiliser la pollution mondiale…

Alors, qu’ils étaient censés travailler sur la meilleure façon de la baisser !

Exact. Et c’est précisément ce qui a fait un peu plus connaître, notre fameuse jeune fille, Greta Thunberg, jeune Suédoise de 15 ans, puisqu’elle était, sur place, à Katowice….

Non, mais, attendez, comment s’est-elle retrouvée là ?

En fait, le 20 août, date de la rentrée scolaire en Suède, plutôt que d’aller rejoindre son établissement scolaire, elle avait pris la direction du Parlement suédois à Stockholm, pour s’asseoir sur ses marches et ainsi entamer une grève, afin de dénoncer le peu de cas que faisaient les élus, du changement climatique. Elle a continué, les jours suivants, estimant que c’était son seul moyen de sensibiliser les politiques à sa souffrance sur ce problème. Réelle souffrance, puisqu’elle avait développé une forme d’autisme, jusqu’à ce que ses parents et les médecins en découvrent la cause.  

Et, comment s’y est-elle prise ?

Si, elle savait qu’elle n’avait pas le droit de vote, elle savait aussi très bien, qu’elle avait obligation d’aller à l’école. Elle a donc entrepris, à son niveau, un acte parfaitement assumé, de désobéissance citoyenne…

Acte, assumé par ses parents, je suppose ?

Absolument. Sa démonstration tient en quelques mots : « Les faits ne comptent plus, les politiciens n’écoutent pas les scientifiques, alors pourquoi je devrais apprendre ? ». En d’autres termes : « en ce moment, le climat s’affole, les scientifiques parlent dans le vide, moi je constate et, j’agis ». Et, à partir de là, on assiste à son ascension : la grève qu’elle installe, qui débouche sur l’intérêt des gens pour sa démarche, sur la curiosité des médias, les rencontres avec des politiques, des personnalités scientifiques, une intervention pour prendre la parole à la tribune de l’ONU, un appel à la jeunesse du monde entier à suivre son exemple, le dernier jour de la COP… Aujourd’hui, après un coup de semonce à Davos carrément, elle continue son combat, avec ses mots pas toujours diplomatiques…

Vous voulez dire « jamais ! »

J’avoue que c’est effectivement plutôt ça…, avec ses actes « coup de poing », avec ses images fortes, avec sa façon bien à elle – et il faut que ce ne soit qu’à elle – de dénoncer le peu d’avancées, de pousser à faire culpabiliser les décideurs, et, avec son envie, surtout, de sensibiliser chacun d’entre nous, de bousculer les moins entreprenants, à commencer par ceux de sa génération…   

Ce n’est peut-être pas ce qu’elle fait de plus judicieux !

C’est votre côté ronchon qui s’exprime, Hon’Sépa… Je suppose qu’elle s’appuie sur l’intelligence et la responsabilité de ces jeunes ?

Vous touchez un point délicat. J’ai lu un article de l’époque. Article de la Voix du Nord qui traitait du temps, localement et précisait ceci : « Dans le Nord-Pas-de-Calais aussi, Météo France a relevé des températures hors-norme, sans pour autant susciter, pour l’instant, de vocation chez les collégiens nordistes ». Je n’ai pas la conclusion !

Chacun se fera sa propre opinion. Vous savez très bien – et en France, nous en avons encore l’exemple – que ce genre d’initiative privée, on sait d’où elle part, on ne sait ni où, ni quand, ni comment elle arrive. A propos, notre Maire interventionniste est du Pas-de-Calais, ça devrait lui donner des idées…

Il en a besoin, vous croyez ?

En tout cas, cette petite Greta est déjà grande !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires