Qu’est-ce que c’est que cette histoire de coucou, encore ? Vous n’allez tout de même pas me dire une fois de plus, que le coucou, c’est celui qui s’installe dans le nid des autres, non ? C’est connu…

Mieux, cette fois il s’installe sur une plage…

Attendez, ne vous méprenez pas : Gipeurien vous parle d’un avion !

Ah, un petit avion ! Je comprends mieux…

Oui, ça s’est passé aux États-Unis. Un problème technique ou un malaise du pilote, toujours est-il qu’il a amerri juste au bord de la plage…

Un problème technique.

En fait, le pilote a vu qu’il n’arriverait pas jusqu’à l’aérodrome local et il a décidé de plonger en mer.

Vous vous rendez compte, les estivants…

C’est là, dans ce genre de circonstance que l’on s’aperçoit que, réellement, le Risque est partout. Vous êtes tranquillement en train de vous dorer la pilule et vlan, un vieux – ou pas – coucou qui vous arrive dessus ! C’est effarant… Genre d’incident qui appelle à la réflexion, d’autant que c’est un exemple en modèle réduit – sans jeu de mot – de ce qu’est la réaction de tout un chacun face à une forme ou une autre de Risque Majeur. La réaction reste la même : l’étonnement avec la double notion du rêve ou de la réalité. Le coup de panique, donc le blocage, avant que le cerveau ne se mette en mode analyse et vous pousse à la réaction. C’est là, où il ne faut pas se tromper, l’enjeu étant carrément, votre vie…

D’où se mettre en mode réflexe, c’est à dire mettre en action ce que l’on a retenu

Oui, et si on ne s’est toujours pas intéressé au sujet ?

Eh bien, dans la série « Ça n’arrive pas qu’aux autres », je m’intéresse de près aux Compacts présents sur ce site…

Ah, celle-là, je n’aurais pas oser la faire !

Mais, n’êtes-vous pas le premier à dire, mon cher Jefékoa, qu’en matière de Risque Majeur…

C’est aussi valable pour d’autres formes de Risque…

Ne dîtes-vous pas : « il faut OSER »…

Si. Alors, osez !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires