Bonne Année, Hon’Sépa, Bonne Année Jefékoa !

Bonne Année, Gipeurien, à vous aussi Jefékoa !

Bonne Année à vous deux, mes amis et, surtout, une très Belle Année à nos internautes ! En espérant que les éléments naturels, les événements technologiques, les fous, qu’ils soient furieux, de Dieu ou inconscients veuillent bien avoir la bonne idée de mettre la pédale douce pour les mois qui viennent… 

J’avoue que, là-dedans, les terroristes de tout poil, ne sont pas des plus rassurants…

Et puis, les pâles imitations qui en découlent, non plus ! Même plus besoin de seulement imaginer, maintenant on voit ce que peut faire le premier tordu ou imbécile venu, avec un simple couteau…

Ou une arme de poing, voyez Strasbourg ! Qu’ils soient fichés S ou pas, d’ailleurs. Combien de fichés S en France ? Quelque chose comme 30 000 ou pas loin.

Je crois. En tout cas 20 000, sûr…

Oui, nous ne sommes pas à 10 000 près ! Plus sérieusement, pas étonnant qu’il y ait des failles dans le système de suivi de ces individus, si nous ne sommes pas en capacité à établir une liste précise.

Ne vous inquiétez pas trop, je soupçonne certains services de savoir ce qu’il en est, exactement…

Et nos gilets ?

Quel rapport ?

Rien – en tout cas, j’espère – sans doute, avec des terroristes, mais avouez que, dans ceux qui restent mobilisés, il doit y avoir quelques durs !

L’inquiétant, maintenant, ce sont les appels lancés par certains, visant à déstabiliser le Pays, se prenant à eux seuls pour le peuple et voulant couper des têtes. Ils aimeraient déclencher une insurrection, rien d’autre !

On se répète, là, non ?

Possible, mais certains, à vouloir faire un Gloubi-boulga avec la Révolution française de 1789 et les ukrainiennes de 2005 et 14, finissent par laisser entendre que le mouvement devient ou, du moins, tend à vouloir devenir une vaste opération de mise à bas du Président et de son Gouvernement.

Rien que cela ! 

Et pendant ce temps, la France trinque. Le Risque d’affrontement passe à… je ne veux pas dire au jaune, donc à l’orange…

N’en rajoutons pas, ce serait une tout autre histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires