Vous savez ce que j’ai eu, tout à l’heure, comme info ?

Quoi donc, Madame Michu ?

Non, mais je ne rigole pas : un tremblement de terre, aujourd’hui même, du côté de Montélimar !

Ah oui, quand même ! Désolé…

Comme quoi, en Métropole, nous le disons souvent, ça peut aussi nous arriver…

Effectivement, d’après les premiers retours, il y a eu une secousse de magnitude 5,4, vers 11 h 50. 11 h 52 plus précisément, avec un épicentre situé en Latitude : 44.5217°N  et Longitude : 4.7474°E. C’est à dire au niveau de la ville du Teil, en sud Ardèche, 8000 habitants. À 8 km à peine à l’ouest de Montélimar. Ce sont le Réseau National de Surveillance Sismique conforté par le Bureau Central Sismologique Français qui donnent ces indications. Il y a 4 blessés, dont un grièvement, touché par la chute d’un échafaudage, 2 clochers d’églises menacés d’effondrement, 200 maisons qui sont sérieusement atteintes, le collège et 2 écoles, également. Des personnes ont été évacuées…

Ce n’est pas rien, dîtes-moi…

5,4, c’est un chiffre moyen sur l’échelle de Richter. C’est fort, déjà, comme ressenti, mais avec des dégâts mineurs, près de l’épicentre…

Oui, allez dire ça aux gens qui ont été pris dedans et qui se retrouvent sans logement possible, en tout cas immédiatement !

Ne soyez pas stupide et, encore moins démago. Vous savez parfaitement que, sur un tableau, vous n’avez droit qu’à la rigueur et la froideur des chiffres. Écoutez, on sait qu’en dessous de 3, le ressenti n’a pas lieu ou extrêmement faiblement. Les humains ne le détectent réellement qu’au dessus. Seulement à 4, il se fait reconnaître très nettement, mais il n’y a généralement pas de dégâts causés aux habitations. C’est à partir de 5, qu’ils peuvent apparaître. Dans le cas qui nous occupe, nous étions, ce matin, à 5,4, je le rappelle. Le résultat est malheureusement, celui qui nous est fourni et sur lequel, nous débattons. Et, en réalité, dans les faits, tout dépend en priorité, de la conception des bâtiments et de leur solidité.   

Et de la nature du terrain. En plus, il va falloir s’attendre à des risques de répliques ?

D’après la Sécurité Civile, c’est tout à fait possible, voire, probable. Il faut savoir que, dans une bien moindre mesure, Montélimar a également tremblé. En fait c’est une ligne Lyon/Montpellier, avec une extension à l’est, vers Marseille qui est concernée. Par contre, autre point important : les centrales nucléaires à proximité, du Tricastin (Vaucluse-Drôme) et de Cruas (Ardèche), n’ont eu à relever une quelconque incidence.

Et oui, les fameuses centrales qui vont encore en faire parler plus d’un, dés demain…

Dés maintenant, vous voulez dire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires