Il était une fois…

Non, excusez-moi, mais vous commencez mal Gipeurien ! Nous sommes dans l’actualité puisque nous n’entendons rien, dans la campagne présidentielle, maintenant bien lancée, sur la thématique du Risque Majeur…

Hormis les attentats, avec la Sécurité…

Oui, et puis peut-être est-il un peu tôt, pour aborder la question… D’autres sujets sont d’ores et déjà évoqués qui intéressent également les français…

Vous êtes gentil, mais je ne suis pas certain que les français soient réellement branchés sur le Risque Majeur, prêts à le prendre en considération et à s’y intéresser, au point de s’investir, comme nous le suggérons depuis plusieurs années, pour qu’ils se préparent !

Ah, ils avancent, Hon’Sépa, ils avancent ! Les attentats, justement, vous avez vu les formations qui sont dispensées pour savoir trouver la meilleur réaction possible ? C’est parfaitement complémentaire avec nos réflexions, suggestions et recommandations énoncées sur notre site !!!

Sauf que, ce genre de formation est totalement concrète… 

Je vous l’accorde, mais je m’oppose avec la plus grande énergie, à votre sous entendu : ce n’est pas parce que www.risquemajeur.com est totalement en amont d’un événement, que les pistes évoquées ou les solutions proposées ne sont pas concrètes. Même si la démarche est un travail sur soi, par exemple, ce qui implique une part psychologique conséquente, il n’en demeure pas moins que le résultat, lui, sera du concret de la plus belle espèce ! Alors, arrêtez, s’il vous plaît, avec votre négativisme ambulant…

En tout cas, il va tout de même falloir que nos candidats prennent en intérêt, ce sujet du Risque Majeur ! Je sais qu’en période électorale, chaque lobby met en avant et défend son pré carré, mais là, nous sommes sur du lourd, avec, pour enjeu, la vie humaine

Eh bien à nous de jouer : adressons une supplique à François (Fillon, pas au Pape), homme de prières, envoyons une lettre ouverte aux candidats à la primaire (ils sont 7, ça ira plus vite), débloquons un prêt d’1 € (symbolique) pour Marine et faisons du porte à porte chez les autres… Ben, quoi : c’est un apport à Risque Majeur, je fais quoi !!!    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires