Et voilà !

Voilà quoi ?

Dans le Sud comme ailleurs, 300 + 800 = 1100.

Heu…

Sauf qu’une nouvelle fois, c’est le Sud qui trinque ! 1100 hectares partis en fumée… 1100 hectares de forêts, de pinèdes, détruits. 1100 hectares de beauté, éliminés. Sans compter le traumatisme survenu pour des gens qui vivaient là, tranquilles, persuadés que c’était pour longtemps. Touchés par l’incendie au travers de leurs biens ou, désolés de devoir laisser leur nature se faire attaquer par les flammes, sans pouvoir dire ou faire quoi que ce soit, ils ont eu peur, très peur. Ils ont vite compris que le pire n’était pas loin. Ils ont vite réalisé que leur vie pouvait basculer. Et tout ça pour quoi ? Pour un imbécile qui a jeté son mégot en bord de route. Pour un inconscient qui dira plus tard, s’il est retrouvé : « ah, je ne savais pas ! ». Mais, que faut-il faire pour que chacun sache que des gestes sont irréversibles, qu’ils sont à oublier, à bannir ? 

Le mieux est encore de dire et répéter. Nous en avons parlé, la semaine dernière. Nous nous rendions bien compte que ce genre de fait allait se réaliser. Non pas que nous étions devins, mais, l’époque, le temps, la nature même des terrains, prêtaient le flanc à ce Risque. 

Faut-il dire : « comme chaque année » ?

Oui, mais quel aveu d’échec ! L’impuissance est totale… Alors, le dire ici, le dire en famille, entre amis, au travail, le dire où que l’on soit, mais le dire. Comme toujours, avec le Risque Majeur, développer la Prévention. Le hasard a trop souvent bon dos. Un rien de vigilance, un zest de réflexion, un soupçon de bon sens et bien des situations à Risque seraient vite mises hors jeu. Un travail sur soi, une démarche auprès des autres, savoir exister sur ces sujets, comme nous savons être présent sur tant d’autres. Ne pas louper une occasion pour mettre en garde. Ne pas craindre de dire…

Au risque de déplaire…

Peu importe. L’essentiel reste de traquer, voire de dénoncer l’imbécilité… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires