La voiture ancienne, priée de laisser la place aux transports en commun, aux vélos, aux chaussures de marche, à nos amis à quatre pattes et aux moutons à cinq.

Bientôt la voiture actuelle, priée de quitter les quais de la Seine.

Franchement, mes amis, dans les deux cas, l’idée n’a rien de révoltant. En revanche, ce qui l’est, c’est la manière. Dans la série « c’est comme ça et pas autrement » Madame le Maire…

Vous voulez dire Madame Hidalgo, pas la femme de ?

Gipeurien, je note votre humour extrême ! Oui, effectivement, Madame la Maire, s’y entend…

Elle n’aurait pas les voitures dans le nez, par hasard ?

Hon’sépa, vous n’allez pas vous y mettre ? Si vous voulez dire que les voitures puent, qu’elles crachent le CO2 à pleins poumons et qu’elles bouchent nos artères les plus belles, oui en plus de nous transporter, elles font tout ça. Et quand vous l’avez dit, façon comme une autre d’écorner le marché de l’automobile…

Il y a de ça, oui ! Et puis, ça sent un arrière goût de lutte contre les riches (voir l’image d’Épinal selon laquelle, ce sont eux qui prennent plus facilement leur voiture).

Peut-être pas totalement faux, mais ce sont, d’abord, les autres qui trinquent. Regardez, les quais de Seine aux piétons, sympa : il faut le dire, sympa ! Mais qui viendra essentiellement ? Les fameux bobos, ceux des quartiers environnants !

Vous parlez des Beaux Quartiers ?

Écoutez, il faut bien reconnaître que les autres devront prendre leur voiture pour arriver jusque là…

Et alors, on fait quoi ???

On pourrait peut-être déplacer la Seine ? 

Ou Paris ? Au fait, et les hauts responsables parisiens, comment ils se déplacent ?

Ne soyez pas méchant ou sectaire. Si c’est en voiture, ça crée de l’emploi. Pour les édiles un poste de chauffeur en plus du garde du corps. Ce n’est pas rien !

Oh, je sens le taquin qui veille en vous…

Et les transports en commun sur la Seine, ne me dites pas que c’est tomber à l’eau ?

Non, mais ça la prend !

Ça va faire des vagues, ces histoires…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires